Catégorie

Archive pour la catégorie « Lettres »

( Lettres )

30 avril 

La requête que vous avez adressée à Sa Majesté a été étudiée.  Sa Majesté a été très charmée par votre idée et il est prêt à la financer. Par votre goût unique et votre savoir-faire inouï vous avez acquis l’entière confiance de Sa Majesté. Vous bénéficiez d’une bourse pour vous récompensez des grandes idées que vous avez amenés à Versailles. 

Sa Majesté souhaite que les travaux commencent très rapidement et amènent, comme vous nous le rappelez dans votre lettre, une touche d’exotisme à Versailles, et aux jardins de style très classique qui l’entoure. 

Sa Majesté Louis XIV 



( Lettres )

27 avril 

Votre Majesté,  Un ami commerçant avec les Chinois m’a récemment envoyé une longue lettre pour me vanter les mérites d’une fabuleuse espèce d’oranges dont le goût est doux et acidulé. Je puis vous garantir, mon ami étant un fin gourmet, que vous pouvez avoir pleine confiance en lui. Je pensai utiliser encore vierge en face de l’escalier Est et au-dessus du futur bassin des Nymphes. Je souhaite construire un parterre en dalles roses et grises sur lequel seraient installés des bacs contenant les plants. Tout autour, j’installerais des magnifiques fontaines en marbre blanc aux thèmes exotiques. J’ose vous priez d’agréer ma demande et vous informe que ces oranges douces nous rapporterons grande notoriété car vous serez le seul Roi à en avoir.   

Je vous prie, Votre Majesté d’agréer l’expression de mes salutations distingués. 

Votre humble Serviteur, 

Jules Hardouin-Mansart 



( Lettres )

Versailles, 25 avril 

Mon cher ami,

Ta lettre m’est parvenue hier soir, le coursier avait couru à brides abattues. Je n’ai pu dormir de la nuit tellement j’étais excité par ton projet. J’ai travaillé toute la nuit, l’aube et la journée sur cette idée qui me semble fantastique. Faire la première Orangerie d’oranges douces, qui comme tu les décris semblent bien supérieures à celles dont nous nous contentons en France. Je fais entièrement confiance en tes qualités gustatives et ta capacité à juger la valeur de ces fruits.  Je prévois de faire pousser des centaines d’orangers dans des bacs qui seraient disposés de façon à former un motif que l’on pourrait apercevoir depuis les escaliers principaux. Je vais soumettre ma requête à Sa Majesté, mais je pense qu’elle lui plaira sous tous ses aspects. Notre Roi aime être en avance sur tous les autres rois et royaumes.  En attendant, achète toutes les espèces et graines d’oranges douces que tu pourras trouver.   

Bon voyage. 

Jules Hardouin-Mansart, Architecte du Roi 



Lettre 1

( Lettres )

Guangzhou,  3 avril 

Cher ami,  Je m’apprête à rentrer des lointains pays orientaux où le roi en personne m’avait chargé d’aller acheter de la soie et de somptueux tissus dont j’ai ramené de nombreux échantillons. J’ai fait commerce avec des peuples d’Orient appelés Chinois et Indiens afin de leur acheter ces tissus et soieries 

Ils m’ont fait découvrir une nouvelle espèce d’oranges très différente de celle que nous avons en France. Leur goût est infiniment plus doux et délicatement acidulé que les oranges amères que nous avons en France. Je songeais ramener des graines et des plants de ces orangers pour les planter dans les majestueux jardins de Versailles que notre roi fait agrandir. Ces fruits pourraient amener une petite touche d’exotisme aux bassins et statues du parc.  J’ai envoyé notre plus rapide coursier auquel tu pourras remettre ta réponse. Je ne devrais pas rentrer avant plusieurs mois, le temps de préparer le retour de notre expédition.  Avec toute mon amitié. 

Bernard de Hauteranges